Carole Boulbès, Le voyage à Syracuse sur publie.net

La collection Art, pensée & Cie poursuit son chemin par Le voyage à Syracuse de Carole Boulbès.
On le trouve donc ici sur publie.net.


Ma présentation de ce texte :

Quand on commence à s’intéresser à des artistes comme Marcel Duchamp ou Francis Picabia, difficile ensuite de décrocher. Leurs œuvres sont addictives. Et c’est sans modération. Au début des années 1990, j’ai eu la chance de travailler sur leurs écrits, sur proposition de Martine Courtois (Merci à elle). Depuis le compagnonnage n’a cessé. Avec ses hauts et ses bas, vous savez ce que c’est… mais avec une indéfectible fidélité. Alors quand Carole Boulbès publie en 1998 Picabia, le saint masqué chez Jean-Michel Place, on n’est pas indifférent. Mais surtout, c’est elle qui reprend en 2002 et en 2005 à Mémoire du livre l’édition des Poèmes et des Ecrits critiques de Picabia (je me souviens d’avoir travaillé sur le papier épais blanc cassé de la première édition Belfond, celle du regretté Olivier Revault d’Allonnes). Carole Boulbès est historienne et critique d’art. Spécialiste de Dada, elle écrit également sur les artistes contemporains. Plutôt que de me proposer une série d’articles, ou le fruit d’une réflexion en cours, Carole Boulbès a tenté autre chose. Une petite fiction théorique pour décrire quelques problèmes de méthodologie de recherche. Le voyage à Syracuse s’enroule autour d’un cahier, d’une recherche, se perd dans l’incertitude, butte contre son propre question et tente de trouver une réponse. La recherche est dans la tentative, la tentation.

Sébastien Rongier - 14 mars 2009