Les mots du paysage (W.B. 8)







Le paysage est une invention.


C’est le regard qui invente le paysage. La nature, c’est ce que l’art en fait. Comme le rappelait Alain Roger, on n’a pas « un nature naturante et une nature naturée mais un art naturant et une nature artialisée. »

(Alain Roger, Nus et paysages, Aubier, 1978, p. 100)


Quand on arrive devant la vitre, on se souvient

— la vie en beau !

— Que la vitre soit l’art, soit la mysticité



Quand on arrive devant la vitre, on voit le paysage, la mer, la colline, l’anse de Portbou

Quand on arrive devant la vitre, on lit les mots de Benjamin gravés dans le verre

Quand on arrive devant la vitre, les mots sont le paysage. En transparence.

Les mots arpentent, pour toujours sans doute, les collines et la mer, les mots sillonnent les chemins secrets de la nature


L’ensemble des Variations W.B.





Bookmark and Share


Sébastien Rongier - 18 novembre 2012