L’invitation au Hublot, vendredi 10 janvier 2014, exposer ses photographies



Lorsque Joëlle Jolivet m’a demandé si je voulais bien participer aux expositions du Hublot, j’ai été drôlement fier de l’invitation. Mais n’étant pas artiste...

Puis elle m’a dit « Ce serait bien de mettre tes photos de train ». Là, j’ai été particulièrement content de voir ces images qui ponctuent mon quotidien et qui n’ont qu’une vie numérique sur les réseaux sociaux soient ainsi détournées et trouvent une nouvelle destination.

Alors vendredi 10 janvier 2014, après 19h, ce sera le vernissage de cette exposition, c’est-à-dire un Hublot, une fenêtre sur la ville, l’exposition dedans et les spectateurs tous dehors, dans la ville, donc. Elles seront ensuite visibles toute la semaine. Merci à Joëlle et au Hublot !

Petite présentation des neuf photographies qui seront exposées :

"Le matin, les transports, le train, et au bout le travail. Alors chaque matin, profiter du chemin pour mettre en ligne quelques photos, quelques images. Emporter avec soi le monde urbain, le quotidien de la ville, et tenter de cerner les lignes, les angles, les masses, les dynamiques invisibles, les lignes un peu folles parfois. On n’est pas photographe et le téléphone, on l’utilise finalement rarement pour parler dedans. Des images comme le petit Poucet, histoire de retrouver son chemin, de lui donner une consistance. Découvrir ces images au Hublot est en quelque sorte logique."

Je mettrai prochainement ces images sur le site. En attendant, deux autres écartées de cette sélection : Lumières de la ville et Matin-lumière.








Bookmark and Share


Sébastien Rongier - 9 janvier 2014