Lecture de Cinématière par Christian Ruby sur nonfiction.fr




Grand honneur de découvrir au coeur de l’été la lecture de Cinématière par Christian Ruby. Admirant son travail et connaissant sa rigueur, il y a forcément un peu d’inquiétude à l’idée de lire ses phrases.

Le texte de Christian Ruby qui s’intitulé « Comment l’art contemporain s’est emparé du cinéma » est publié sur le site nonfiction.fr.

Dans "Comment l’art contemporain s’est emparé du cinéma", Christian Ruby fait une belle présentation et surtout une analyse des ressorts du livre. Merci.

Trois petites notes pour accompagner quelques regrets exprimés par Christian Ruby :


— Christian Ruby signale cette référence : Mathilde Roman, On Stage. La dimension scénique de l’image vidéo, Paris, Le Gac Press, 2012.

J’avoue ne pas connaitre ce livre. Il n’a échappé, comme beaucoup d’autres hélas. Je vais combler aussi rapidement que possible.

— Je partage avec Christian Ruby un même regret, n’avoir pas parlé de Gary Hill. J’admire son oeuvre et j’aurais beaucoup aimé en parler à partir de la question de l’écriture. Mais j’ai dû abandonner cette piste (comme beaucoup d’autres).

— Je ne pouvais pas aborder la question du spectateur d’une manière aussi pertinente et pointue que Christian Ruby. J’ai essayé d’ouvrir modestement quelques pistes peut-être. Mais ce livre est d’abord celui d’un spectateur de ces oeuvres. Avant d’être un possible commentateur, je suis un spectateur ; j’ai essayé de laisser place à ce regard, à cette expérience.




Sébastien Rongier - 21 août 2015