Une bibliographie pour les fantômes

Comme toute bibliographie, on y trouve les manques de ce qui n’est pas traité dans le livre. Il s’agit donc de la bibliographie de Théorie des fantômes. Pour une archéologie des images. Parution le 12 février 2016 aux Belles Lettres.



A


Theodor W. Adorno, Dialectique négative, traduit de l’allemand par le groupe de traduction du Collège de philosophie, Paris, Payot, 2001.
Theodor W. Adorno, Théorie esthétique, traduit de l’allemand par Marc Jimenez, Paris, Klincksieck, 2004.
Theodor W. Adorno, Modèles critiques, traduit de l’allemand par Marc Jimenez et Éliane Kaufholz, Paris, Payot, 1984.
Theodor W. Adorno, Minima Moralia. Réflexions sur la vie mutilée, traduit de l’allemand par Éliane Kaufholz et Jean-René Ladmiral, Paris, Payot, 2001.
Theodor W. Adorno, Philosophie de la nouvelle musique, traduit de l’allemand par Hans Hildenbrand et Alex Lindenberg, Paris, Gallimard, 1985.

Theodor W. Adorno et Max Horkheimer, La Dialectique de la raison, traduit de l’allemand par Éliane Kaufholz, Paris, Tel-Gallimard, 1996.

Gorgio Agamben, Stanze, traduit de l’italien par Yves Hersant, Paris, Rivages poche, 1998.
Giorgio Agemben, « Le cinéma de Guy Debord », dans Image et mémoire : Écrits sur l’image, la danse et le cinéma, Desclée de Brouwer, 2004.

Pierre-Jean Amar, Histoire de la photographie, Paris, PUF, 1999.

Daniel Arasse, La Guillotine et l’imaginaire de la Terreur, Paris, Flammarion, 1987.

Philippe Ariès, L’Homme devant la mort, Paris, Seuil, 1985.

Aristote, De l’âme, traduction Richard Bodéüs, Paris, GF-Flammarion, 1993.

Saint Augustin, Les Confessions, traduit du latin par Pierre de Labriolle, Paris, Les Belles Lettres, 1989.
Saint Augustin, La Cité de Dieu, traduit du latin par Louis Moreau, revue par Jean-Claude Eslin, Paris, Seuil-Point-Sagesse, 1994.



B


Guillaume Artous-Bouvet, « “Apprendre à vivre enfin”. Spectrographie de Jacques Derrida », dans Otrante, n° 25, « Hantologie : Les fantômes & la modernité », Paris, Kimé, 2009.

Alain Badiou, Petit manuel d’inesthétique, Paris, Seuil, 1998.

A. Bailly et E. Egger, Dictionnaire grec-français, revu par L. Séchan et P. Chantraine, Paris, Hachette, 2000.

Jean-Christophe Bailly, Le Champ mimétique, Paris, Seuil, 2005.

Henri Bergson, La Pensée et le Mouvant, « le possible et le réel », Paris, PUF, 1999.

Pierre Barboza, Les Nouvelles Images, Paris, Somogy-Cité des sciences et de l’industrie, 1997.

Roland Barthes, La Chambre claire, Paris, Les Cahiers du cinéma-Gallimard-Seuil, 1980.
Roland Barthes par Roland Barthes, Paris, Seuil, 1995.
Roland Barthes, Journal de deuil, Paris, Seuil/IMEC, 2009.
Barthes après Barthes, sous la direction de Catherine Coquio et de Régis Salado, Pau, Publications de l’université de Pau, 1993.
Éric Marty, Roland Barthes, le métier d’écrire, Paris, Seuil, 2006.
Empreintes de Roland Barthes, sous la direction de Daniel Bougnoux, Nantes, Éditions Cécile Defaut/INA, 2009.

Yvonne Batard, Les Dessins de Sandro Botticelli pour la Divine Comédie, Paris, Olivier Perrin éditeur, 1952.

Raymond Bellour, L’Entre-Images 2, Paris, P.O.L, 1999.
Walter Benjamin, Paris, capitale du XIXe siècle, traduit de l’allemand par Jean Lacoste d’après l’édition originale établie par Rolf Tiedemann, Paris, Les éditions du Cerf, 2002.

Maurice Blanchot, L’Espace littéraire, Paris, Folio-Gallimard, 1991.

Boccace, Décaméron, traduction sous la direction de Christian Bec, Paris, Le Livre de Poche, 1994.

Sandro Botticelli. Pittore della Divina Commedia, sous la direction de Sebastiano Gentile, Rome, Skira, 2000.

Guillaume Bourgois, Angélica !, Saint-Vincent-de-Mercuze, De l’incidence éditeur, 2013.

Frédéric Boyer, Orphée, Paris, P.O.L, 2009.

Pierre Brunel, L’Évocation des morts et la descente aux enfers. Homère, Virgile, Dante, Claudel, Paris, SEDES, 1974.



C


Marie Capdecomme, La Vie des morts. Enquête sur les fantômes d’hier et d’aujourd’hui, Paris, Imago, 1997.

Marc Cerisuelo, Hollywood à l’écran, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2000.

Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque. Histoire des mots, Paris, Klincksieck, 1999.

Le Troisième Œil, La photographie et l’occulte, catalogue de l’exposition sous la direction de Clément Chéroux et Andreas Fischer, Paris, Gallimard, 2004.

Jacques Chiffoleau, La Comptabilité de l’au-delà. Les hommes, la mort et la religion dans la région d’Avignon à la fin du Moyen Âge (vers 1320-vers 1480), Rome, École française de Rome, palais Farnèse, 1980.

Michel Chion, « Caption », L’image et le titre chez Stanley Kubrick, Positif, n° 464, octobre 1999.

Michel Ciment, Kubrick, Paris, Calmann-Lévy, 2001.

Edmond Couchot, La Technologie dans l’art, de la photographie à la réalité virtuelle, Nîmes, Éditions Jacqueline Chambon, 1998.

Gunther Coppens, « Spinoza et Boxel. Une histoire de fantômes », Revue de métaphysique et de morale, n° 4, 2003.

Jonathan Crary, L’Art de l’observateur. Vision et modernité au XIXe siècle, traduit de l’anglais par Frédéric Maurin, Nîmes, Éditions Jacqueline Chambon, 1994.

Lambros Couloubaritsis, « Dire l’invisible », dans La Part de l’œil, n° 3, 1987.



D


François Dagognet, Philosophie de l’image, Paris, Vrin, 1984.

Serge Daney, L’exercice a été profitable, Monsieur, Paris, P.O.L, 1993.

Dante, La Divine Comédie, traduit de l’italien par Jacqueline Risset, Paris, GF-Flammarion, 1992.

Michel Deguy, La Raison poétique, Paris, Galilée, 2000.
Michel Deguy, Réouverture après travaux, Galilée, 2007.

Gilles Deleuze, Proust et les signes, Paris, Presses universitaires de France, 1986.

Jacques Derrida, Spectres de Marx, Paris, Galilée, 1993.
Jacques Derrida-Bernard Stiegler, Échographies de la télévision, Paris, Galilée-INA, 1996.
Jacques Derrida et Safaa Fathy, Tourner les mots. Au bord d’un film, Paris, Galilée, 2000.
Jacques Derrida, « Le cinéma et ses fantômes », entretien avec Antoine de Baecque et Thierry Jousse, Les Cahiers du cinéma, n° 556, avril 2001.
Jacques Derrida, Fichus, Paris, Galilée, 2002.
Jacques Derrida, L’animal que donc je suis, Paris, Galilée, 2006.

René Descartes, La Dioptrique, dans Œuvres philosophiques, tome 1, Édition de Ferdinand Alquié, Paris, Éditions Classiques Garnier, 1963.
René Descartes, Discours de la méthode, Paris, UGE 10/18, 1970.

Georges Didi-Huberman, Ce que nous voyons, ce qui nous regarde, Paris, Éditions de Minuit, 1992.
Georges Didi-Huberman, Ouvrir Vénus. Nudité, rêve, cruauté, Paris, Gallimard, 1999.

Philippe Dubois, L’Acte photographique et autres essais, Paris, Nathan, 1990.

Régis Durand, Le Regard pensif, Paris, Éditions de la Différence, 2002.



E


A. Ernout et A. Meillet, Dictionnaire étymologique de la langue latine, revu par J. André, Paris, Klincksieck, 1994.



F


Safaa Fathy, « Derrida, metteur en scène ou acteur », dans Magazine littéraire, « Jacques Derrida. La philosophie en déconstruction », n° 430, avril 2004.
Safaa Fathy, « Momie de la mort vaincue », dans Jacques Derrida, Europe, n° 901, mai 2004.

Bernard Franco, « Le fantôme d’Hamlet : critiques et traductions entre Lumières et romantisme », dans Dramaturgie de l’ombre, sous la direction de Françoise Lavocat et François Lecercle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005.

Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation, traduit de l’allemand par Ch. et J. Odier, Paris, Presses universitaires de France, 1971.

Nouvelle histoire de la photographie, sous la direction de Michel Frizot, Paris, Adam Biro/Bordas, 1994.



G


Félix Gaffiot, Dictionnaire latin-français, nouvelle édition revue sous la direction de Pierre Flobert, Paris, Hachette, 2000.

Umberto Galimberti, Les Raisons du corps, Paris, Grasset-Mollat, 1998.

Jean-Claude Gautrand et Michel Frizot, Hippolyte Bayard. Naissance de l’image photographique, Amiens, Éditions Trois Cailloux, 1986.

Laurence Giavarini, « L’effroi de voir et le pouvoir de la peinture. Sur Paysage avec Orphée et Eurydice de Nicolas Poussin (Louvre, c. 1648) », dans Mythes en images : Médée, Orphée, Œdipe (textes réunis par Brigitte Bercoff et Florence Fix), Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2007.

Daniel Girardin et Christian Pirker, Controverses. Une histoire juridique et éthique de la photographie, Le Méjan, Actes Sud / musée de l’Élysée, 2008.

Jean Gobi, Dialogue avec un fantôme, traduit et commenté par Marie-Anne Polo de Beaulieu, Paris, Les Belles Lettres, 1994.

Avery F. Gordon, Ghostly Matters. Haunting and the Sociological Imagination, Minneapolis, New University of Minnesota Press, 2008.

Pierre Guenancia, Le Regard de la pensée. Philosophie de la représentation, Paris, PUF, 2009.



H


Jean-François Hamel, Revenances de l’histoire, Paris, Les Éditions de Minuit, 2006.

François Hartog, Régimes d’historicité. Présentisme et expérience du temps, Paris, Seuil, 2003.

Le Dernier Portrait, [catalogue d’exposition, musée d’Orsay, mars-mai 2005, sous la direction d’Emmanuelle Héran], Paris, RMN-musée d’Orsay, 2005.

Homère, L’Iliade, traduit du grec par Paul Mazon, Paris, Folio-Gallimard, 1988.
Homère, L’Odyssée, traduit du grec par Philippe Jaccottet, Paris, Le Club français du livre (édition hors commerce), 1963 ; ou éditions La Découverte/Poche (2000).

Max Horkheimer, Théorie traditionnelle et théorie critique, traduit de l’allemand par Claude Maillard et Sibylle Muller, Paris, Gallimard, 1996.

Pierre Huyghe, Pierre Huyghe – Some Negotiations [catalogue d’exposition], Munich-Zurich, Kunstverein München et Kunsthalle Zürich éditeurs, 2000.
Pierre Huyghe. Celebration Park, Paris, Paris Musées, 2006.



J


Pierre Jourde et Paolo Tartanese, Visages du double, un thème littéraire, Paris, Nathan, 1996.



K


Allan Kardec, Qu’est-ce que le spiritisme ?, Paris, Librairie des sciences psychiques, 1859.



L


« Des images nous regardent », Entretien de Jean-Louis Comolli avec André S. Labarthe, dans Images documentaires, n° 31, 2e trimestre 1998.

Ludwig Lavater, Trois livres des apparitions des esprits, fantosmes, prodiges et accidens merveilleux qui souventes fois précèdent la mort de quelque personnage renommé, ou un grand changement ès choses de ce monde, traduit de l’allemand par Pierre Martyr, Genève, 1569.

Claude Lecouteux, Fantômes et revenants au Moyen Âge, Paris, Imago, 1986.

Jacques Le Goff, La Naissance du Purgatoire, dans Un autre Moyen Âge, Paris, Quarto-Gallimard, 1999.

Pierre Le Loyer, Discours et histoires des spectres, visions et apparitions des esprits, anges, démons et ames, se monstrans visibles aux hommes, Paris, Nicolas Buon, 1605 (première édition en 1586).

Emmanuel Le Roy Ladurie, Montaillou, village occitan de 1294 à 1324, Paris, Gallimard-Folio-Histoire, 1985.

Suzanne Liandrat-Guigues, Jean-Louis Leutrat, Penser le cinéma, Paris Klincksieck, 2001.
Jean-Louis Leutrat, Vie des fantômes. Le fantastique au cinéma, Paris, Les Cahiers du cinéma, 1995.

Stéphanie de Loppinot, « L’expérience intérieure. Le cinéma chirurgical du docteur Doyen », Cinéma, n° 13, printemps 2007.

Jean-François Lyotard, « L’acinéma », dans Cinéma : théorie, lectures, sous la direction de Dominique Noguez, Paris, Klincksieck, 1973.



M


Claudio Magris, Vous comprendrez donc, traduit de l’italien par Jean et Marie-Noëlle Pastureau, Paris, L’arpenteur-Gallimard, 2008.

Michail Maiatsky, Platon penseur du visuel, Paris, L’Harmattan, 2005.

Catherine Malabou, L’Avenir de Hegel. Plasticité, temporalité, dialectique, Paris, Vrin, 1996.
Catherine Malabou (dir.), Plasticité, Paris, Éditions Léo Scheer, 2000.
Catherine Malabou, La Plasticité au soir de l’écriture. Dialectique, destruction, déconstruction, Paris, Éditions Léo Scheer, 2005.

Bernard Marcadé, « Les fantômes de la peinture », dans Les Cahiers du musée national d’Art moderne, « Peindre ? », n° 40, été 1992.

Éric Marquer, « Ce que la polémique avec Descartes a modifié dans la pensée de Hobbes. Histoire d’une controverse », dans Dominique Weber (éd.), Hobbes, Descartes et la métaphysique, Paris, Vrin, 2005.

Karl Marx, Philosophie, traduit de l’allemand par Maximilien Rubel, Paris, Folio-Essais, 1997.

David Mataras, « Mauvaise et patiente (The Haunting de Robert Wise) », Simulacres, « Filmer la peur », Éditions Rouge Profond, n° 1, automne 1999.

Jean-François Mattéi, L’Étranger et le Simulacre. Essai sur la fondation de l’ontologie platonicienne, Paris, PUF, 1983.
Jean-François Mattéi, Platon et le miroir des mythes. De l’âge d’or à l’Atlantide, Paris, Quadrige-PUF, 2002.

Chantal Michel, Maurice Blanchot et le déplacement d’Orphée, Saint-Genouph, Librairie Nizet, 1997.

Max Milner, L’Envers du visible. Essai sur l’ombre, Paris, Seuil, 2005.

Edgar Morin, L’Homme et la Mort, Paris, Seuil, 2002.



N


Jean-Luc Nancy, « Le ventriloque », dans Mimesis des articulations, Paris, Aubier-Flammarion, 1975.
Jean-Luc Nancy, Une Pensée finie, Paris, Galilée, 1990.



O


Ovide, Les Métamorphoses, traduit du latin par Georges Lafaye, Paris, Les Belles Lettres, 1976.



P


Léonce Paquet, Platon. La médiation du regard. Essai d’interprétation, Leiden, E. J. Brill, 1973.

Charles S. Peirce, Écrits sur le signe, traduit de l’anglais par Gérard Deledalle, Paris, Seuil, 1978.

Alain Philippon, « Labyrinthes », dans Le Blanc des origines. Écrits de cinéma, Crisnée, Yellow Now, 2002.

Pascal Pinteau, Effets spéciaux, un siècle d’histoires, Genève, Minerva, 2003.

Platon, Œuvres complètes, traduit du grec ancien par Émile Chambry, Paris, Les Belles Lettres, 1957.
Platon, République, traduit du grec ancien par Robert Baccou, Paris, GF-Flammarion, 1988.
Platon, République, livres VI et VII, traduit du grec ancien par Monique Dixsaut, Paris, Éditions pédagogie moderne, 1980.
Platon, Le Sophiste, traduit du grec ancien par Auguste Diès, Paris, Les Belles Lettres, 1985.
Platon, Sophiste, traduit du grec ancien par Émile Chambry, Paris, Les Belles Lettres, 1957.

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, traduit du latin par Jean-Michel Croisille, Paris, Les Belles Lettres, 1985.
Pline le Jeune, Lettres, établi et traduit du latin par Anne-Marie Guillemin, Paris, Les Belles Lettres, 1992.

Marylène Possamaï-Pérez, L’Ovide moralisé. Essai d’interprétation, Paris, Honoré Champion éditeur, 2006.

Françoise Proust, La Doublure du temps, Paris, Le Perroquet, mai 1993.
Françoise Proust, L’Histoire à contretemps, Paris, Cerf, 1994.

Marcel Proust, Le Temps retrouvé, Paris, Folio-Gallimard, 1991.



R


Jean-Michel Rabaté, La Pénultième est morte, spectrographie de la modernité, Paris, Champ Vallon, 1993.

Jacques Rancière, Le Partage du sensible, Paris, La Fabrique éditions, 2000.

Jean-François Rauger, « Remakes américains », dans Pour un cinéma comparé, influences et répétitions, Paris, La Cinémathèque française, 1996.

Alain Rey (dir.), Dictionnaire culturel en langue française, Paris, Éditions Le Robert, 2005.

Alain Roger, Nus et paysages. Essai sur la fonction de l’art, Paris, Aubier 1978.
Alain Roger, L’Art d’aimer ou la fascination de la féminité, Seyssel, Champ Vallon, 1995.

Sébastien Rongier, De l’ironie. Enjeux critiques pour la modernité, Paris, Klincksieck, 2007.
Sébastien Rongier, Cinématière. Arts et cinéma, Paris, Klincksieck, 2015.

André Rouillé, La Photographie en France. Textes et controverses : une Anthologie (1816-1871), Paris, Macula, 1989.

Marie-Claire Ropars-Wuilleumier, L’Idée d’image, Paris, Presses universitaires de Vincennes, 1998.

Martin Rueff, Différence et Identité, Paris, Hermann, 2009.



S


Jean-Marie Schaeffer, L’Image précaire, Paris, Seuil, 1987.

Jean Louis Schefer, Du monde et du mouvement des images, Paris, Les Cahiers du cinéma, 1997.

Jean-Claude Schmitt, Le Corps des images, essai sur la culture visuelle au Moyen Âge, Paris, Gallimard, 2002.
Jean-Claude Schmitt, « Imago : de l’image à l’imaginaire », paru dans L’image, fonctions et usages des images dans l’Occident médiéval, Paris, Les cahiers du Léopard d’or, volume 5, 1996.

Sénèque, Tragédies, traduit du latin par Léon Herrmann, Paris, Les Belles Lettres, 1967.

Andres Serrano, Le Sommeil de la surface, textes de Daniel Arasse, Jean Louis Schefer, Jean-Michel Rey, Philippe Blon et Stephen Bann, Le Méjan, Actes Sud, 1994.

William Shakespeare, Hamlet, traduit de l’anglais par André Lorant, Paris, Aubier, 1988.

Sophocle, Œdipe à Colone, traduit du grec ancien par Robert Pignarre, Paris, GF-Flammarion, 1964.

François Soulages, Esthétique de la photographie, Paris, Armand Colin, 2005.
François Soulages, « Barthes & la folle empreinte ou la folie, le scandale et la foi », dans Empreintes de Roland Barthes, sous la direction de Daniel Bougnoux, Nantes, Éditions Cécile Defaut/INA, 2009.

Spinoza, Lettres, lettre LI, traduit par Charles Appuhn, GF-Flammarion, 2007.

Milovan Stanic, « Le mode énigmatique dans l’art de Poussin », dans Poussin et Rome (Actes du colloque de l’Académie de France à Rome, 16-18 novembre 1994, sous la direction d’Olivier Bonfait, Christophe Luitpold Frommel, Michel Hochmann, et Sébastien Schütze), Paris, Réunion des musées nationaux, 1996.

Victor I. Stoichita, Brève histoire de l’ombre, Genève, Librairie Droz, 2000.



T


Louis-Vincent Thomas, Anthropologie de la mort, Paris, Payot, 1980.
Louis-Vincent Thomas, La Mort en question. Traces de mort, mort des traces, Paris, L’Harmattan, 1991.

Jean-Baptiste Thoret, « Remarques à propos de The Shining de Stanley Kubrick », Simulacres, « Filmer la peur », n° 1, Éditions Rouge Profond, automne 1999.

Tzvetan Todorov, Introduction à la littérature fantastique, Paris, Seuil, 1976.



V


Anca Vasiliu, « Diaphane », dans Vocabulaire européen des philosophies, sous la direction de Barbara Cassin, Paris, Seuil-Le Robert, 2004.
Anca Vasiliu, Du diaphane. Image, milieu, lumière dans la pensée antique et médiévale, Paris, Éditions Vrin, 1997.

Patrick Vauday, L’Invention du visible, Paris, Hermann, 2008.

Hélène Védrine, « Qui m’a donné d’un trépassé qui épilogue encore… ? Le spectre d’Hamlet au tournant du XIXe et du XXe siècle (critiques, traductions, scénographies) », dans Dramaturgie de l’ombre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005.

Marc Vernet, Figures de l’absence, Paris, Les Cahiers du cinéma, 1988.

Jean-Pierre Vernant, « La belle mort et le cadavre outragé », dans La Mort, les morts dans les sociétés anciennes, Cambridge-Paris, Cambridge University Press et Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1982.
Jean-Pierre Vernant, Figures, idoles, masques, Paris, Julliard, 1990.
Jean-Pierre Vernant, L’Individu, la mort, l’amour, Paris, Folio-Gallimard, 1999.

Virgile, Géorgiques, traduit du latin par E. de Saint-Denis, Paris, Les Belles Lettres, 1974.

Michel Vovelle, Les Âmes du purgatoire ou le travail du deuil, Paris, Gallimard, 1996.



W


Jean-Jacques Wunenburger, Philosophie des images, Paris, Presses universitaires de France, 1997.



Z


Yves Charles Zarka (dir.), Hobbes et son vocabulaire. Étude de lexicographie philosophique, Paris, Vrin, 1992.
Yves Charles Zarka, Philosophie et politique à l’âge classique, Paris, Presses universitaires de France, 1998.



Sébastien Rongier - 25 octobre 2015