Parler à l’INHA le samedi 5 décembre 2015 : Quand la littérature contemporaine fait son cinéma

A l’invitation de Claire Fagnart, je participerai donc à une journée de recherche autour des rapports Texte/Image, notamment autour de ma propre écriture... occasion de se retrouver dans une curieuse position d’évoquer quelques aspects théoriques et esthétiques, puis de passer de l’autre côté du miroir, en simple pratiquant de l’image dans son écriture, notamment avec 78, mais pas seulement.




Journée de recherche
Texte/Image


Samedi 5 décembre 2015
INHA
2, rue Vivienne
Galerie Colbert
Salle Vasari



Les intervenants de cette journée de recherche interrogeront à partir de films, de livres pour enfants, de romans et d’essais, d’installations et de performances — et chacun à partir de sa pratique et de ses expériences — différentes rencontres entre textes et images, les manières qu’ils ont d’entrer en relation et de se transformer.


10h-11h15
Ivan Butel
Mon texte/mes images… Leurs textes/mes images…
À travers des extraits de films documentaires réalisés pour la collection « L’Europe des Ecrivains » (ARTE), on s’interrogera sur la façon de transposer son propre texte (son scénario) en images (en film). Mais aussi sur la façon d’articuler les textes d’autrui (ceux des écrivains) avec ses propres images.
Ivan Butel est réalisateur documentaire. Après ces deux documentaires sur les écrivains pour ARTE, il travaille actuellement sur la question de la violence politique.


11h30 - 12h45
Anaïs Vaugelade
Faire parler les images
Au cours de cette intervention, Anaïs Vaugelade ne commentera pas directement son œuvre, mais se propose d’aborder, au fil de son imagier personnel, subjectif, anachronique, certaines des questions pratiques qui se posent lorsqu’on veut faire parler les images.
Anaïs Vaugelade est auteure, illustratrice, et également éditrice de livres pour enfants, aux éditions de l’école des loisirs. Parmi ses nombreuses publications, citons l’album La guerre, 2001, (prix littéraire Unesco de littérature pour enfant) et Le Déjeuner de la petite ogresse, 2004, (prix littéraire [Bernard Versele).


12h45 Déjeuner
14h -15h15
Sébastien Rongier
Quand la littérature contemporaine fait son cinéma
Si la littérature a longtemps influencé le cinéma, l’inverse est également vrai. Dans ces relations denses, le cinéma est devenu un véritable matériau pour les écritures contemporaines. Cette intervention éclairera d’abord quelques aspects théoriques et esthétiques de ces relations cinéma-littérature. Dans un second temps parfaitement non-théorique, j’évoquerai ma relation aux images cinématographiques dans ma propre écriture.
Sébastien Rongier est écrivain et essayiste. Derniers livres parus : Cinématière, essai paru chez Klincksieck en février 2015 et 78, roman paru en août 2015 chez Fayard.


15h30 -16h45
Jean-Charles Massera
« Stairway to d’Autres supports » (Processus d’écriture cherche forme désespérément).
Où l’on voit comment :
1. Un processus d’écriture et ses visées opérant dans le seul espace du livre, se sont soudain vus limités dans leurs possibles.
2. Comment la recherche incessante du langage, de la forme et du format les plus justes a naturellement conduit ce même processus d’écriture à travailler (sur) d’autres supports, proposer d’autres formes.
Jean-Charles Massera est l’auteur de nombreux textes, essais, fictions, pièces radiophoniques et de théâtre, installations sonores et vidéos, chansons, films, clips, diaporamas, affichages dans l’espace public, performances... Ses textes ont été publiés chez P.O.L., Verticales et lignes. Certains ont été portés à la scène. Les pièces radiophoniques ont été diffusées sur les ondes de France Inter, France Culture et Arte Radio. Certains de ces travaux récents ont été exposés à l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne / Rhône-Alpes (exposition personnelle en 2010) et au MAC VAL (2015).

Sébastien Rongier - 30 novembre 2015