Mercredi 4 mai, parler ville et Général Instin à l’École nationale supérieure d’arts Paris-Cergy, à l’invitation de François Bon

C’est un sacré programme que concocte François Bon dans son École nationale supérieure d’arts Paris-Cergy. Et drôlement fier d’être dans la barque cette journée.



« ARTS & PRATIQUES URBAINES »
séminaire de recherche – mercredi 4 mai École nationale supérieure d’arts Paris-Cergy & la participation de l’École nasionale supérieure d’architecture de Versailles.


Depuis les travaux de Benjamin sur Baudelaire, nous savons en quoi la ville est elle-même sujet dans la littérature, le film et les autres disciplines plastiques. Depuis lors, sont apparus d’autres modèles pour la ville elle-même et son développement. Côté arts, la prise en compte progressive de situations non plus d’observation mais d’interaction, ou simplement actions.
Immergés dans un contexte urbain particulièrement fort, se revendiquant comme expérimental, Cergy ou la ville en général est omniprésente dans la démarche artistique des étudiants de l’EnsaPC. Ce que nous interrogeons depuis nos champs disciplinaires, pouvons-nous aussi l’interroger du point de vue de la ville ?
Viennent d’autres bousculements : les acteurs principaux de la ville, urbanisme, architecture, paysage, ne croisent pas forcément notre chemin. Et naissent des pratiques spécifiquement urbaines qui ne correspondent pas au périmètre traditionnel de nos écoles.
Cette journée a pour vocation d’inventorier ces questionnements, de dégager des pistes réflexives pour nos enseignements, comme l’accompagnement des mémoires et des oeuvres.
Avec un invité d’honneur, Bruce Bégout.


MATIN

9h30 – accueil, café.

9h45 – ouverture, Sylvain Lizon, directeur & Antoine Idier, directeur des études et de la recherche à l’EnsaPC.

10h00 – « Ce qu’ils inventent, ce qu’ils déplacent », exemples de créations urbaines à l’EnsaPC, François Bon, écrivain, enseignant écriture EnsaPC.

10h20 – « Cergy, laboratoire, transformations : une production de la ville », carte blanche à Frédéric Joulin, directeur Cergy-Pontoise Aménagement.

10h45 – échanges et brève pause.

11h – « Un projet urbain avec arts : Yes We Camp aux Grands Voisins » (Paris 14e), par Lukasz Drygas.

11h20 – « Inventer un lieu d’expérimentation des arts et de la ville », Maud Le Floc’h, directrice du Pôle des arts urbains de Saint-Pierre des Corps : rôle d’une structure transdisciplinaire, l’exemple des études de réaménagement d’une porte de Paris (La Villette) et présentation du “plan guide arts & aménagement du territoire”.

12h – échanges, discussion.

12h30 – 14h, repas libre, et pique-nique sur les toits de Cergy (si la météo veut bien).



APRÈS-MIDI


14h00-14h20 – « Massy-Palaiseau, ville fragmentée », explorer un territoire avec des outils plastiques, par des étudiants de l’école nationale supérieure d’architecture de Verssailles, avec Gilles Paté, enseignant, plasticien.

14h20-14h30 –échanges & discussion avec les étudiants et enseignants architecture Versailles.

14h30 – « Manuel d’entraînement régulier du danseur urbain (et autres expériences) » par Julie Desprairies, chorégraphe, fondatrice de la Compagnie des prairies (danse in situ).

14h50 – « Comment le film et la littérature reconfigurent la ville », à partir du Général Instin, par Sébastien Rongier (auteur de “Cinématière” et “Théorie des fantômes”)

15h10 – « La photographie urbaine, entre pratiques documentaires et recherches créatives », par Pascal Beausse, responsable des collections photographie du CNAP et enseignant à la HEAD Genève.

15h30 – échanges, discussions + pause brève

16h00 – « Paysage infra-ordinaire : zones, banlieues, suburbia », carte blanche à Bruce Bégout (auteur de Lieu commu, Zéropolis, Le Park)

16h45 – Arts, invention & pratiques urbaines : accrochage étudiants, photographie, film, performance, curators : les étudiants du séminaire “pratiques urbaines”, ainsi que d’étudiants du Master création littéraire de l’université de Cergy-Pontoise – hall, passerelle, salle 019.

17h30– fin.



Sébastien Rongier - 18 avril 2016