Un titre de travail : "Aujourd’hui, Dieu a été bon pour le crocodile"



Il s’agirait de ne pas tout dire et d’avancer pourtant dans le chantier de travail.

Peut-être de commencer de manière énigmatique : c’est en travaillant sur un essai sur Marcel Duchamp que ce chantier d’écriture a vu le jour. Des livres naissent des livres et des projets, produisent des écarts, inventent des pistes et des découvertes.

Des biographies de Duchamp, des femmes de Duchamp jusqu’aux heures sombres de la résistance françaises... des écrivains aux intellectuelles engagées jusqu’au plus noir de Ravensbrück. Je raconterai les chemins et les bifurcations et l’écriture qui se dessine.

Le titre de travail a d’abord été "Gloria", il prend aujourd’hui la forme de cette citation "Aujourd’hui, Dieu a été bon pour le crocodile" qui se contractera sans doute en "Le crocodile"... mais il me semble que la citation ferait un beau titre.

Cette phrase est la conclusion d’un conte peul que s’est remémoré Germaine Tillion, le 13 août 1942, le jour de son arrestation.

Dans le projet qui se dessine, le texte s’imagine à partir de noms de rues de Paris (et de lieux parisiens) et de dates. Le 13 août 1942 est une de ces dates.

Sébastien Rongier - 3 avril 2018