Rencontrer la collection "Le cinéma des poètes"





Au départ, il y a une collection et le hasard objectif d’une rencontre : la collection, c’est « Le cinéma des poètes », la rencontre, c’est Carole Aurouet... ou plus exactement, on rencontre Carole Aurouet parce qu’on rencontre d’abord les livres qu’elle publie aux Nouvelles éditions Place.

J’achète d’abord Desnos et le cinéma écrit par Carole Aurouet, Michaux et le cinéma par Anne-Elisabeth Halpern. Lectures passionnantes. Je vois circuler les informations autour des livres, ceux qui existent, ceux qui se préparent... bref, une curiosité. Or, il faut en faire quelque chose de cette curiosité. Je ne connais absolument pas Carole Aurouet. Je la contacte via les réseaux sociaux en lui disant que j’aimerai bien l’entendre parler de sa collection en organisant une petite rencontre à la Maison de la poésie. Aussitôt dit, aussitôt fait ! La générosité de Carole Aurouet permettra de fédérer les énergies et d’organiser une rencontre mémorable, au-delà de mes espérances.

Car, outre la présence de Carole Aurouet (pour la direction de la collection et pour la rédaction de Desnos et le cinéma), celle de Anne-Elisabeth Halpern (pour Michaux et le cinéma) et de Alain Keit (pour Brunius et le cinéma), Carole Aurouet avait demandé à deux comédiens complices Philippe Müller et Vincent Vernillat de lire des textes de Desnos, Michaux et Brunius.

Enfin, Jacques Fraenkel est venu présenter L’Etoile de mer, film de de Man Ray sur un poème de Robert Desnos.

On peut dire que ce fut une très belle et très chaleureuse rencontre, remplie de joie et de rencontres amicales.

Cliquez sur l’image pour voir l’ensemble de la rencontre.


Puis les échanges se poursuivent, au-delà de la rencontre, avec les auteurs et avec Carole Aurouet. Car il y a des présentations et bientôt des rendez-vous au cinéma Les Trois Luxembourg qui accueillent une programme autour de chaque livre.

Et puis un jour, entendre Carole Aurouet dire... et toi Sébastien, tu n’aurais pas envie de proposer quelque chose pour la collection ?







Sébastien Rongier - 9 juillet 2018