Débrayé du rebours et autres détours internet

Normalement l’heure aurait été au feu d’artifice avec orchestre et André Rieu pour un solo endiablé... rien que d’y penser, bonheur !

Seulement voilà, la sortie du livre prévue le 7 janvier est reportée au 21 janvier... ce qui n’est évidemment pas dramatique.

Mais quand même, lundi soir impression d’être un marathonien qui voit la ligne d’arrivée et soudain un officiel qui annonce qu’on rajoute encore un kilomètre, histoire de profiter du paysage.

Alors je profite du paysage. On a beau se dire très raisonnablement que tout cela n’est qu’affaire de quelques jours, que la patience, que de toute façon, ce n’est l’arrivée de rien, etc... je profite du paysage.



Cela dit, la vie Internet n’attend pas le « nombre des années »... et déjà de remercier avec chaleur et amitié ceux qui ont déjà évoqué cette parution suspendu au compte à rebours en l’absente de tous bouquets :

— François Bon dans letiers livre

— Philippe De Jonckheere dans le bloc-note du désordre ou ici

— La mystérieuse cgat de Lignes de fuite

— Philippe Boisnard etLibr-critique

— Ainsi que le clin d’oeil de remue.net

Sébastien Rongier - 7 janvier 2009