Dernières lignes droites avec le rendez-vous remue.net

L’aventure remue.net se poursuit. Et fortement.

Les chantiers ouverts récemment ont nécessité un fort investissement, et pas seulement de moi.

Le dossier consacré aux résidences Ile-de-France est aujourd’hui en place et fonctionne drôlement grâce à Patrick Chatelier et Guénaël Boutouillet... et moi je m’épanouis dans les arcanes administratives du dossier. Il en faut.

Le site poursuit ses modifications, ses évolutions. Il faut travailler au cœur de la machine et du programme pour faire évoluer la maquette, lancer de nouveaux gestes graphiques. Et là encore le travail de Patrick Chatelier, Guénaël Boutouillet avec Joachim Séné a été magnifique... et la bascule doit s’opérer au moment où ces mots s’écrivent.

A l’occasion des dix ans de l’association, l’envie de marquer ce moment a été unanime. Après la préparation de la programmation et de l’organisation de l’ensemble de tout cela avec l’équipe remue, je suis passé à une autre phase, celle d’un envoi presse au sujet de ces « dix ans »... en ne me faisant aucune illusion là-dessus. Et pourtant. Dans la demi heure qui a suivi mon envoi Xavier de la Porte de France Culture m’a répondu avec enthousiasme afin d’établir un contact et de discuter. Il sera bien le seul, avec la revue Mouvement [1] qui nous a consacré un billet dans leur dernier numéro. Suites aux échanges, nous arrivons à cette belle proposition, ce rendez-vous pour l’émission Place de la toile diffusée le dimanche 16 janvier 2011 à 17h. Et d’y retrouver



- François Bon qui, dans un récent billet du tiers livre, rappelle l’aventure remue.net

- Patrick Chatelier écrivain et membre de remue.net où il développe (entre autre) une part du projet Général Instin

- Philippe De Jonckheere, l’homme du Desordre.net et de Fourbi.net dont j’ai parlé récemment

- et moi-même


Et samedi, ce sera le rendez-vous des dix ans (après quelques échanges techniques, quelques réglages et préparations... on sera au point) avec déjà des personnes qui ne pourront pas être au rendez-vous. On en reparlera. Mais leurs textes seront là.

Et tiens comme un avant-goût, une plongée dans l’archéologie pour ceux qui se souviennent








Bookmark and Share


Sébastien Rongier - 9 janvier 2011

[1]